ch.oddb.org
 
Analyses | Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
 Vous vous trouvez dans - Home - Information professionnelle sur Chlorure de potassium B. Braun
Information professionnelle sur Chlorure de potassium B. Braun:B. Braun Medical AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher la Heatmapimprimé
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour

Composition

Principe actif: chlorure de potassium.
Excipient: eau pour préparations injectables.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Concentrés électrolytiques, additifs pour solutions de perfusion destinés à la substitution de potassium et de chlorure.
1 ml de concentré contient:

                                Chlorure   Chlorure  
                                de potas-  de potas- 
                                sium       sium      
                                7,45%      14,9%     
Chlorure de potassium [mg]      74,5       149       
Aqua ad iniectabilia ad [ml]    1          1         
Concentration électrolytique:                        
Potassium [mmol/ml]             1          2         
Chlorure [mmol/ml]              1          2         
Osmolarité théorique:                                
[mOsm/ml]                       2          4         

Indications/Possibilités d’emploi

Apport potassique substitutif pour solutés perfusables exempt de potassium ou pauvre en potassium en cas d’alcalose métabolique.

Posologie/Mode d’emploi

1. Perfusion i.v. lente, en dilution dans une solution vectrice. Veiller à n’introduire le potassium qu’immédiatement avant la mise en oeuvre de la perfusion et dans des conditions rigoureuses d’aseptie. Puis agiter légèrement le flacon de perfusion jusqu’au mélange complet.
2. La posologie est à adapter à l’état du patient, et aux bilans hydrique, électrolytique et acido-basique.
3. Les valeurs suivantes sont purement indicatives. La dose d’appoint se calcule en fonction de la teneur en ions de la solution vectrice.
a) Apport quotidien maximal de potassium
Adulte avec K+ sérique <2,0 mmol/l: 400 mmol K+.
Adulte avec K+ sérique >2,5 mmol/l: 200 mmol K+.
Enfant: 3 mmol/kg de poids corporel ou mmol/m² de surface corporelle.
b) Concentration potassique maximale dans le soluté perfusable
K+ sérique <2,0 mmol/l: 80 mmol/l K+ dans la solution.
K+ sérique >2,5 mmol/l: 40 mmol/l K+ dans la solution.
c) Vitesse maximale de perfusion
K+ sérique <2,0 mmol/l: 40 mmol/l heure.
K+ sérique >2,5 mmol/l: 10 mmol/l heure.
Remarque
La kaliémie ne permet qu’une approximation du bilan potassique intracellulaire. La concentration intracellulaire en potassium est influencée sensiblement par l’acidose ou l’alcalose d’origine métabolique. Ainsi, la fraction extracellulaire augmente dans l’acidose et diminue l’alcalose.

Contre-indications

Hyperkaliémie,
hyperchlorémie,
anurie, oligurie, insuffisance rénale,
insuffisance corticosurrénale non traitée,
déshydratation sévère,
acidose (utiliser le lactate de potassium).

Mises en garde et précautions

Les bilans hydro-électrolytiques et acido-basiques sont à surveiller afin de pouvoir garantir un contrôle précis de la posologie.
Surveiller en particulier la kaliémie.
Contrôler la diurèse avant la perfusion.
Surveiller les fonctions cardiaques.
Toujours diluer les solutés dans une solution vectrice appropriée et assurer un mélange parfait.
Ne jamais injecter les solutés sans les diluer.
Utiliser uniquement des ampoules intactes et des solutés limpides.

Interactions

Diurétiques épargnants du potassium (p.ex. amiloride, spironolactone, triamtérène) peuvent provoquer une hyperkaliémie.
Les inhibiteurs de l’ECA (énalapril, captopril) peuvent favoriser une hyperkaliémie par un abaissement du taux d’aldostérone.
Sels diététiques exempts de sodium.
Chez des patients traités avec des glucosides cardiotoniques, la kaliémie doit être surveillée étroitement.

Grossesse/Allaitement

Il paraît peu probable que les ions physiologiques portent préjudice au foetus, tant que les taux sanguins d’ions chez la mère sont normaux. Surveiller en particulier la kaliémie.
Lors d’une kaliémie normale chez la mère, la teneur en potassium du lait est basse en règle générale.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Non pertinent.

Effets indésirables

Des effets indésirables sont possibles, surtout en cas de surdosage. Lors d’emploi approprié, les effets indésirables sont rares ou très rares.
Troubles gastro-intestinaux
Nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhées.
Troubles divers et réactions au site d’application
La perfusion d’un soluté hyperosmotique peut provoquer une inflammation veineuse.
D’autres effets indésirables sont possibles, notamment en cas de surdosage.

Surdosage

Symptômes du surdosage(dépendant de la kaliémie)
paresthésie, confusion, perte de connaissance;
bradycardie, arythmie, chute de tension, fibrillation ventriculaire et arrêt cardiaque;
ECG: accentuation de l’onde T; aplatissement de l’onde P; élargissement du complexe QRS; arythmies; fibrillation ventriculaire pouvant aboutir à l’arrêt cardiaque.
En cas de surdosage, interrompre immédiatement la perfusion, déterminer les principaux paramètres physiologiques et initier des mesures thérapeutiques.
Hyperkaliémie taux de potassium plasmatique de plus de 5,5 mmol/l
Surveiller les fonctions cardiaques par électrocardiographie.
Mesures d’urgence
Administration i.v. lente d’un soluté 10% de chlorure de calcium ou de gluconate de calcium (env. 10 à 20 ml en 10 minutes).
Bicarbonate de sodium 8,4% (jusqu’à 250 ml selon la situation métabolique).
Traitement à base de glucose et d’insuline sous contrôle permanent de la glycémie plasmatique ainsi que du bilan acido-basique.
Le cas échéant, hémodialyse ou dialyse péritonéale.
Le cas échéant, échangeurs cationiques.
Mesures moins urgentes
Perfusion de solutés exempt de potassium.
Diurèse forcée.
Prévention d’effets cataboliques évitables.
Compensation d’acidoses.
Le cas échéant, utiliser des échangeurs cationiques.
Dialyse en cas d’élimination potassique rénale insuffisante.

Propriétés/Effets

Code ATC: B05XA01
Additifs pour solutions i.v. – solutés électrolytiques – chlorure de potassium.
Efficacité clinique
Le potassium est le plus important des cations intracellulaires. Son rôle est essentiel pour la régulation du volume intracellulaire, au même titre que le sodium dans le compartiment extracellulaire. En outre, il intervient activement dans l’excitabilité neuromusculaire.
Quelle qu’en soit l’étiologie, la kaliopénie (kaliémie <3,5 mmol/l) se traduit par une diminution du tonus musculature lisse et striée, pouvant aboutir à une paralysie flasque des muscles squelettiques. On peut également observer également de l’apathie et de la somnolence, voir une perte de connaissance.
Les symptômes cardiovasculaires sont représentés notamment par de l’hypotension, une tachycardie, des troubles du rythme et l’arrêt cardiaque subit.
Des atonies gastro-intestinales avec constipation ou iléus paralytique et les paralysies vésicales ne sont pas exclues.
A l’ECG, la kaliopénie se manifeste par un aplatissement caractéristique de l’onde T, un affaissement du segment ST et la constitution d’une onde U pouvant se confondre avec l’onde T. Ces modifications sont cependant sans corrélation avec la kaliémie.
Chlorure de potassium: apport potassique acidifiant.

Pharmacocinétique

Absorption
Le potassium est directement disponible lors d’administration i.v.(dilué dans un soluté).
Distribution
Principalement intracellulaire.
Elimination
Principalement par les reins.
Cinétique dans des situations cliniques particulières
En cas de troubles de l’élimination potassique rénale, des quantités même faibles de potassium peuvent provoquer une intoxication.

Données précliniques

Aucune donnée relevante n’est disponible.

Remarques particulières

Incompatibilités
Ces ampoules additives sont compatibles avec les solutés standard B. Braun suivants:
Solutions glucosées, NaCl 0,9%, solutions gluco-salines, Holofusine avec/sans glucose, Aequifusine.
Seuls les solutions de perfusion standard sont recommandées comme solutions vectrices. S’il est nécessaire d’associer les ampoules additives à d’autres solutions vectrices, la compatibilité est à vérifier au préalable.
Conservation
Dans l’emballage original jusqu’à la date de péremption imprimée sur l’étiquette avec la mention «Exp.».
Remarques concernant le stockage
Stocker à température ambiante ( 15–25 °C)
Remarques concernant la manipulation
Se référer aux paragraphes «Posologie/Mode d’emploi» et «Mises en garde et précautions».
Tester la compatibilité avec la solution vectrice prévue.
Utiliser uniquement des ampoules intactes et des solutés limpides.

Numéro d’autorisation

29552 (Swissmedic).

Présentation

Chlorure de potassium B. Braun 7,45% Mini-Plasco connect 20 × 20 ml. (B)
Chlorure de potassium B. Braun 14,9% Mini-Plasco connect 20 × 10 ml. (B)
Chlorure de potassium B. Braun 14,9% amp 5 × 10 ml. (B)

Titulaire de l’autorisation

B. Braun Medical AG, 6204 Sempach.

Mise à jour de l’information

Janvier 2005.

LGPL2017 ywesee.com, Commit-ID
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home